L’Union ? Comment ? Pourquoi ?

Né au Canada dans les années 60, le showdown est un sport de table, à mi chemin entre tennis de table et Air Hockey à destination du public déficient visuel.
Traversant les frontières, le showdown s’est imposé comme sport de compétition dans de nombreux pays.
En 2010, Bertrand Laine et Jean Wagner, deux présidents de clubs ont souhaité voir ce sport « loisir » valorisé et ont fondé en 2013 l’Union française du Showdown.
Au delà de promouvoir, de développer et de structurer la discipline en France, de la valoriser sur un plan international cette fédération avait pour objectifs le développement de clubs par l’information au public déficient visuel.
Joe Lewis, pongiste non voyant souhaitait créer une discipline praticable sans l’aide des voyants. La confrontation et le dépassement de soi sont inhérent au sport mais il s’agit d’un réel enjeu d’autonomie pour les joueurs de showdown. Vecteur d’intégration, les clubs de l’Union encouragent leurs joueurs au partage et à l’échange par des journées de démonstration, de sensibilisation mais également d’interclubs.
La mise en place de partenariat et le soutien à la création de clubs tant sur le territoire qu’à l’étranger est au cœur des actions de l’Union. Elle a par exemple activement contribuer à l’implantation de ce sport en Espagne.

Chaque année, l’Union française du showdown organise un tournoi, amortissant ainsi les performances des joueurs français et leur ouvrant ainsi les portes des tournois internationaux.
Pour une harmonie nationale et une acquisition officielle du statut d’handisport, l’union se propose enfin de rationaliser les inscriptions des joueurs français aux compétitions internationales reconnues par l’IBSA et de centraliser la vente du matériel homologué nécessaire à la pratique du showdown.