Envie de participer ?

Frapper sans voir de Guy Rousseau (Regard positif Nevers)

 

Je suis là, j’attends sur cette grande table, séparée en son milieu par une vitre.

Je les vois, ils arrivent mes tortionnaires, équipés de lunettes de gants et de raquettes. Ils se regardent sans se voir, s’écoutent dans le silence.

Ils se concentrent, ils sont totalement dans le présent, plus de passé, plus

d’avenir . Une seule pensée les obsède : comment mettre la balle dans le trou.

Personne ne s’occupe de moi pour l’instant, mais je sais que, c’a ne va pas durer.

Ils vont, comme à chaque partie, me faire subir un martyre.

Oui, bien sûr, c’est mon rôle, mon hobby Je sais que je dois passer sous la vitre, mais quand même est- ce humain d’être toujours roulée, frappée, projetée ?

 

 Tien, me voilà baladée de gauche à droite. On dirait bien que cette raquette ne sait pas ce qu’elle veut. Lorsqu’elle a choisi ( bande, revers, où coup droit ) je  reçois un coup sec qui me propulse de l’autre côté . Par hasard ou adresse, j’atterris dans une raquette qui sans ménagement me renvoie d’où je viens. Mais me voici qui tombe dans le vide. Heureusement un filet me retient. J’entends des Bravos autour de la table. Je crois pouvoir souffler quelques secondes, mais non, une main me prend et c’est reparti de plus en plus vite. Mais qui sont ces énergumènes qui gesticulent et ne connaissent pas leurs forces. Pourquoi me font-ils de plus en plus mal. Quelquefois j’entends des coups de siffler, tout s’arrête. Mais pas pour longtemps.

Tien, pourquoi ce joueur, en voulant me taper, me retourne dans son filet ? 

J’entends un gros M…. . Il n’a pas l’air contant. J’ai mal partout, et je souhaite, que par sa maladresse, l’un de mes deux tortionnaires m’envoie dans  la vitre, ou hors de cette table insensible à mon calvaire.

Dans ce silence, moi petite balle malheureuse, je fais du bruit continuellement.

Personne ne me plaint, les adversaires n’en ont que faire.

Tout à coup je ne sens plus rien, est ce fini pour aujourd’hui ? zut en voilà deux autres qui se mettent en place.

J’en ai marre. Je crois en fait qu’ils veulent me casser pour toucher mes petites graines. Ils ne m’auront pas, j’ai la peau dure.

Il faut que je pense à me recycler. Mais que faire ! Je suis ronde … peut être devenir carrée.

En lisant, mon parcours de vie, (que je ne souhaite à personne), vous avez peut -être envie de mieux connaitre les règles de ce sport. Rendez- vous salle   d’entrainement. Vous serez les bien- venus et ces sportifs, sans état d’âme, vous les expliqueront avec plaisir et sourires.

 

Amis showdowneurs, avant de commencer une partie, ayez une pensée pour cette petite balle jaune que vous allez maltraiter, mais qui n’est là que pour vous permettre de jouer (de 7 à90 ans)                                                                                                           

 

Guy ROUSSEAU (REGARDS POSITIFS)